Même si l’EFT produit des résultats remarquables, il est toujours au stade expérimental. Ainsi, les praticiens et le public doivent assumer leur entière responsabilité lors de l’utilisation de cette technique. Si vous voulez avoir des renseignements sur l’application de l’EFT pour un problème émotionnel ou physique particulier, adressez vous à un praticien confirmé ou un professionnel reconnu de la santé mentale. Si nécessaire, consultez un médecin qualifié et formé à l’EFT.

Newsletter

Inscription  désinscription
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com

La technique "raconter l'histoire"

Les débutants qui sont devenus des « tapoteurs mécaniques » se rendent un service inestimable à eux-même ainsi qu’aux personnes avec lesquelles ils rentrent en contact. Il y a, cependant, beaucoup plus à apprendre, et une grande richesse d’expérience attend ceux qui choisissent de dépasser la mécanique pour atteindre la maîtrise.

Un des outils qui vous mènera à la maîtrise s’appelle « La Technique de raconter l’histoire. » L’idée est très simple. Demandez au client de narrer un EVENEMENT SPECIFIQUE (au sujet d’un trauma, d’un chagrin, d’une colère, etc.) et arrêtez de tapoter dès qu’il/elle atteint des parties émotionnellement intenses. Chaque point d’arrêt représente un autre aspect du problème et peuvent parfois vous emmener vers des problèmes encore plus profonds. En concept, c’est à peu près aussi simple que cela… ET... cela tend à faire remonter des aspects importants qui autrement nécessiteraient un travail sophistiqué de détective pour les localiser.

Il existe quelques lignes directrices pour améliorer le processus:

1. Après avoir décrit « la technique de raconter l’histoire” au client, et avant de commencer à la faire, demandez lui comment il se sent à l’idée de raconter l’histoire. Vous obtiendrez souvent une intensité substantielle à ce stade et, lorsque c’est le cas, il est utile de faire quelques séries générales d’EFT pour arrondir les angles.

  • "Même si raconter l’histoire me rend nerveux(se)....."
  • " Même si j’ai peur de ce qui pourrait arriver en racontant cette histoire...."
  • " Même si je n’aime pas ça....."
  • " Même si seulement commencer l’histoire me donne la frousse...."

2. Lorsque le client se sent à l’aise pour commencer l’histoire (peut-être un niveau d’intensité entre 0-3), demandez-lui de la commencer à un moment où tout va bien. Un exemple pourrait être d’être entrain de déjeuner avec un ami juste avant d’avoir un accident de voiture. Cela tend à aider le client à rentrer dans l’expérience vécue.

3. Dites au client d’ARRETER DES QU’IL RESSENT UNE QUELCONQUE INTENSITE. Ceci est essentiel pour la réussite de cette procédure. La plupart des clients sont conditionnés par les techniques conventionnelles à “être courageux” et à “ressentir ses émotions” et à “ affronter cela avec cran ». ainsi, sans vous le dire, Ils peuvent passer à côté d’un important point de tapotement. Le CLIENT DOIT COMPRENDRE QUE S’IL NE S’ARRÊTE PAS, IL PASSE A CÔTE D’UNE OPPORTUNITE DE GUERISON. Insistez là-dessus. Soulignez-le. Augmentez un peu votre ton de voix pour le ponctuer. Insistez dessus. Rappelez-lui qu’ici nous recherchons le minimum de douleur et qu’il ne gagnera aucun point pour son courage.

4. Demandez au client de répéter l’histoire tout en faisant de l’EFT jusqu’à ce qu’il puisse la raconter avec autant de nonchalance que s’il s’agissait d’une sortie shopping.

5. Demandez ensuite au client de fermer ses yeux et D’IMAGINER tout l’évènement EN DETAILS et demandez-lui D’ESSAYER DE FAIRE REMONTER L’INTENSITÉ DE SES ÉMOTIONS en exagérant ce qu’il voit, les sons et les émotions. Normalement tout se passera bien mais, si ce n’est pas le cas, alors vous aurez découvert un aspect important ou une cause sous-jacente. Utilisez l’EFT pour tout ce qui peut remonter jusqu’à ce qu’il ne puisse plus ressentir aucune émotion négative au sujet de l’évènement, que ce soit en l’imaginant ou en en parlant.

6. Bien entendu, le test final sera d’aller physiquement visiter la scène/personne pour voir si quelque chose d’autre apparaît. S’il devait y avoir des restes, ils apparaîtront à ce moment-là.

Cette « Technique de raconter l’histoire” comporte plusieurs avantages....

  1. Elle est facile à faire, et, parce que le client parle beaucoup durant le processus, il peut faire un parallèle avec ce qu’il considère la "vraie thérapie." Ainsi la perception de “l’étrangeté” de l’EFT est minimisée.
  2. Cette technique contient une procédure pour trouver les aspects.
  3. Elle peut être utilisée soit comme technique principale, soit comme moyen de tester les résultats.
  4. Elle permet au problème de se dévoiler aussi doucement que possible.
  5. Au fur et à mesure le client vous donne des informations sérieuses qui vous permettent de savoir comment vous progressez.

Traduction du site www.eftuniverse : Diane von der Weid