Même si l’EFT produit des résultats remarquables, il est toujours au stade expérimental. Ainsi, les praticiens et le public doivent assumer leur entière responsabilité lors de l’utilisation de cette technique. Si vous voulez avoir des renseignements sur l’application de l’EFT pour un problème émotionnel ou physique particulier, adressez vous à un praticien confirmé ou un professionnel reconnu de la santé mentale. Si nécessaire, consultez un médecin qualifié et formé à l’EFT.

Newsletter

Inscription  désinscription
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com
  • www.eftunivers.com

L'EFT et les enfants

L'EFT est un outil de rêve à offrir à nos enfants. C'est leur apprendre dès le plus jeune âge à gérer leurs émotions et à s'offrir du bien-être et du soulagement rapidement et de manière très ludique. Imaginez les adultes de demain que cela fera, s'ils savent depuis tout petit comment ne pas remplir inutilement leur bagage émotionnel avec des poids trop lourds et encombrants !

 

Alors utilisez l'EFT en chantant et riant, et surtout sans modération ! Vous verrez très vite que pipi au lit, stress et petites contrariétés auront tôt fait de n'être que de lointains souvenirs !

 

Une procédure EFT qui est un "must" pour les enfants

Cette méthode pourrait permettre à nos enfant d’entrer dans l’âge adulte emplis de hauts niveaux de paix intérieure et de confiance en eux-même.

Si ces avantages étaient donnés à chaque enfant, les occasions possibles de paix dans le monde dépasseraient de loin celles promises par nos armées, et ses bombes, et autres menaces. En effet, si ces avantages étaient donnés à chacun avec savoir-faire, nos armées, bombes et autres menaces auraient des chances de devenir inutiles. La guerre n'est pas nécessaire pour ceux qui ont vraiment la paix intérieure.

L’idée de base:

L’idée de base est simple. Chaque soir, en mettant au lit leurs enfants, les parents devraient demander...

« Peux-tu me parler de tes bonnes et mauvaises pensées ainsi que des bonnes et mauvaises choses qui te sont arrives aujourd’hui? »

Puis, au fur et à mesure que l’enfant raconte les évènements (bons ou mauvais), les parents devraient tapoter ou frotter les points d’EFT gentiment et avec amour.

Résultats attendus:

Pour les EFT'eurs expérimentés il est facile de voir l’intérêt de tapoter sur les « mauvaises » choses (nous parlerons du tapotement sur les « bonnes » choses plus tard). Pendant que l'enfant raconte son histoire il/elle « est clairement connecté(e) » à son problème. De ce fait, les tapotements sur les points d'EFT auront des chances de résoudre les problèmes ou, au minimum, alléger leurs impacts sur l'enfant.

Ceci est essentiel pour les enfants car ils reprennent constamment des « trucs » de leurs parents, professeurs, pairs, télévision, et ainsi de suite. Ces données ont lieu quotidiennement et s'accumulent sur les années pour remplir ce que nous, adultes, appelons souvent nos « sacs à ordures émotionnels. »

Naturellement, si ces données restent non résolues, elles formeront des « limitations » inutiles et contrecarreront l'accomplissement de nos vrais potentiels. Souvent ces peurs, culpabilités, peines, et traumas inutiles ont un effet retentissant sur nos « réalités d'adulte » et nous coûtent très cher, autant en paix intérieure qu’à nos portefeuilles.

Quelques exemples de « mauvaises » choses que les enfants pourraient évoquer seraient….

  • « Papa m'a effrayé quand il m’a hurlé dessus. »
  • « J'ai vu un monstre à la télévision manger des personnes. »
  • « Mon professeur pense que je ne suis pas très intelligent. »
  • « Je ne peux pas courir aussi vite que Jimmy. »
  • « Donna est plus jolie que moi. »
  • « Le pasteur m’a dit que je dois être parfait sinon Dieu ne m'aimera pas. »

Bien sûr, il y a des milliers d'autres exemples qui s'installent comme invités non invités dans le psyché des enfants. La plupart sont des fictions et on peut soutenir qu’elles ont un impact bien plus important sur le développement de la vie d'un enfant que n’en a son éducation.

Les parents vigilants ont une occasion manifeste d’écarter au quotidien ces « dévoreurs de confiance en soi ». Plus encore, le processus peut apporter beaucoup aux parents comme aux enfants parce que des enfants aiment être touchés (tapotés, frictionnés) avec affection. Pendant que vous donnez de l’amour à vos (nos) enfants de cette façon, vous pouvez leur poser plus de questions sur « ce qui s'est passé aujourd'hui » et aller encore plus profondément dans les problèmes. Mieux encore, en faisant de l’EFT à vos enfants, vous pouvez proposer des recadrages (une autre façon de penser) qui auront toutes les chances d’être plus efficaces que si vous les ameniez au cours d’une conversation normale.

Ce processus entier est également utile pour les enfants en bas âge. Malgré le fait que les enfants en bas âge ne puissent pas nous dire ce qui les tracasse, le seul fait qu'ils pleurent ou qu’ils démontrent tout autre signe de détresse indique aux parents que quelque chose (par exemple. une crainte, un trauma, ou un malaise physique) a besoin d’être résolu. Pendant ces moments de détresse l'enfant en bas âge « est connecté » à son problème et en parfaite condition pour l’EFT. L'ajout des tapotements d’EFT à l’habituel « tout va bien » et autres paroles apaisantes, va probablement rapporter, à long terme, d’importantes dividendes.

Peut-être avez vous remarqué que je n'ai pas inclus de phrase EFT de Préparation dans ce processus. Il serait naturellement utile de l’inclure, bien que les enfants semblent en avoir moins besoin que les adultes. Vous pourriez vouloir utiliser le langage ci-dessous, lorsque vous l'incluez (en la disant les enfants s'illuminent)….

"Même si j’ai ce___________________, je suis quand même trop fort."

Comme mentionné précédemment, de tapoter les points d'EFT est utile même quand l'enfant parle de ses « bonnes » pensées et événements de la journée. Fait correctement, l'EFT parental peut ajouter un élément apaisant à la discussion. De plus, bien que l'enfant parle de quelque chose de positif, une « comparaison négative » est souvent cachée derrière. Par exemple, si l'enfant dit…

« Aujourd'hui ma maîtresse m'a complimenté devant toute la classe. » ….la comparaison négative à l’arrière pourrait être… « Mais parfois elle gronde des enfants ou les ignore et j'ai peur que ça m'arrive. »

Dans ce cas, malgré le fait que le tapotement soit fait pour la « bonne » déclaration de la maîtresse, il est susceptible de réduire aussi la peur impliquée dans la comparaison négative. Ainsi, l'application de l'EFT aux « bons » et « mauvais » sujets est susceptible d’apporter, d'un bout à l'autre, des avantages considérables.

Naturellement, nous sommes tous des enfants (bien que certains d'entre nous aient développé quelques rides), ainsi cet article n'a pas besoin d'être limité à une catégorie d'âge précise. Quelque soit votre âge, ne serait-il pas agréable que quelqu'un vous pose des questions sur les « choses » de votre d’enfance ? Et ne serait-ce pas encore plus agréable de résoudre quotidiennement ces problèmes ? Peut-être vous pourriez échanger ce service avec quelqu'un, ou simplement juste faire le processus en solo.

Il n’est jamais trop tard pour avoir une enfance heureuse.

 

Traduction du site www.eftuniverse.com : Diane von der Weid